Du site Richelieu au site François-Mitterrand 2016-2020

 

Le département des Cartes et plans de la Bibliothèque nationale de France est installé dans la partie centrale de l’ancien hôtel Tubeuf depuis 1954, date de l’achèvement des travaux de modernisation de ce secteur de la Bibliothèque nationale qui avaient été engagés en 1939 sous la direction de Julien Cain, puis interrompus en 1940, avant de reprendre dès 1946. Dès l’ouverture en mai 1954, les collections, les employés et les usagers ont pu jouir d’installations fonctionnelles et cela durant six décennies. En 1998, lors du transfert de plus de onze millions de livres du département des Imprimés constituant les collections du nouveau site François-Mitterrand, les milliers de mètres carrées laissés disponibles devaient revenir aux départements dits spécialisés (Manuscrits, Estampes et Photographie, Arts du spectacle, Monnaies médailles et Antiques et Cartes et plans) ainsi qu’à la Bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art déjà implantée sommairement dans la salle Ovale depuis 1993. Il a fallu attendre 2003 et la volonté du ministre de la Culture et de la communication, Jean-Jacques Aillagon pour que le gouvernement Raffarin accorde aux tutelles de ces établissements nationaux les crédits nécessaires aux travaux de réhabilitation (abusivement appelé Rénovation Richelieu) du site ; lesquels atteignent de nos jours plusieurs centaines de milliers d’euros.

L’ensemble architectural dit « quadrilatère Richelieu », car délimité par les quatre rues Richelieu, Colbert, Vivienne et Petits-Champs, a été divisé en deux secteurs dans le sens Nord/Sud. Les travaux débutèrent en 2010 dans la partie longeant la rue de Richelieu et comprenant salle et magasins Labrouste, cour d’honneur, aile Robert de Cotte – ils n’eurent pas d’impacts majeurs sur le département situé dans la partie longeant la rue Vivienne. 2016 est l’année de la bascule avec la fin des travaux de la première moitié du site qui devrait ouvrir aux publics à la fin de l’année et le démarrage des travaux du second secteur, obligeant sa fermeture entière jusqu’en 2020.

 

Ainsi, pour organiser la modernisation des installations et des bâtiments devant répondre aux normes modernes de sécurité et permettre une extension des collections sans cesse accrues par les entrées du dépôt légal, des dons et des acquisitions, il a fallu rendre totalement libre les espaces où sont installés les départements implantés dans le second secteur. Le personnel du département des Cartes et plans prépare depuis dix ans le transfert de plus d’un million de pièces appartenant aux collections nationales et à celles en dépôt de la Société de géographie dont beaucoup ont été restaurés, stockés dans de nouveau conditionnement, neutre et adéquat et déplacés. Ce déplacement s’organise de janvier à mars 2016 sur le site François-Mitterrand d’où elles seront communiquées aux chercheurs en salle R du niveau Rez-de-Jardin à partir du mois de mai. La logistique complexe imposait une immobilisation de courte durée des pièces cartographiques pour la plupart uniques dans les collections françaises et internationales.

Les services et les personnels seront implantés en avril et durant cinq années, le département des Cartes et plans aura son siège site François-Mitterrand, 13 quai François-Mauriac, tour 3, 75013.


Jean-Yves Sarazin

Directeur du département des cartes et plans de la Bibliothèque nationale de France

More Posts

Jean-Yves Sarazin

Directeur du département des cartes et plans de la Bibliothèque nationale de France

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *