Exposition Globes en 3D à la BnF

Conçus comme des modèles réduits de l’Univers depuis l’Antiquité, les globes terrestres ou célestes sont porteurs d’une symbolique très riche. Images de perfection géométrique et philosophique, la sphère est aussi objet de pouvoir et de connaissance, œuvre d’art et représentation des hypothèses et découvertes de son époque. La succession des globes témoigne de la progression des connaissances sur le monde céleste et terrestre, ainsi que les difficultés et les limites d’une représentation synthétique de cette somme de savoirs sur un seul objet. La collection de globes anciens conservée au département des Cartes et plans de la BnF est l’une des plus prestigieuses au monde : cependant, ce patrimoine est jusqu’à présent resté peu accessible au public. Exposé sous vitrine, à distance des visiteurs, un globe, pour des raisons de conservations, ne peut être ni manipulé, ni lu avec précision.

Aujourd’hui, à l’aide des reproductions 3D réalisées grâce au mécénat de compétence de la société japonaise Dai Nippon Printing et publiées dans Gallica, cinquante-cinq globes exceptionnels datés du XIe au XIXe siècle sont mis à disposition de tous, présentés avec un niveau de détail inédit, et parfaitement fidèles aux originaux. Cet ensemble, doté de pièces uniques du XVIe siècle, illustrant les grandes découvertes, témoigne aussi du développement de la production imprimée au siècle d’or hollandais et de la diversification de la production européenne au siècle des Lumières, puis de la diffusion croissante des globes au XIXe siècle.

L’exposition ouverte du 5 juillet au 18 septembre site François-Mitterrand, galerie des Donateurs, a trois objectifs :

  • présenter en vis-à-vis de cinq globes remarquables, leur version numérique 3D
  • faire découvrir la collection
  • faire connaître le projet innovant mené de concert par la BnF et DNP

Les cinq globes sont les deux céleste et terrestre (1600) de la fabrique de Jodocus Hondius, le Djem, le globe terrestre (1740) de l’atelier Jacques Baradelle et celui en relief (1855) de l’instituteur dijonnais Michel Adolphe Thury.

 

Les dispositifs interactifs et/ou didactiques sont :

  • dispositifs d’affichage numérique des globes 3D en rapport avec les globes exposés (écrans tactiles et interactifs)
  • accès permettant de parcourir les 55 globes 3D (écrans tactiles) compris dans le projet initial
  • Deux films (introduction sur les globes, présentation du projet) et un panneau consacré à la restauration des globes complètent l’exposition

Le commissariat de l’exposition est assuré par Claire Chemel et François Nawrocki, conservateurs au département des Cartes et plans de la BnF

Exposition du 5 juillet au 18 septembre site François-Mitterrand, galerie des Donateurs, ouverte de 10h à 19h haut-de-jardin aux jours d’ouverture de la BnF.


Jean-Yves Sarazin

Directeur du département des cartes et plans de la Bibliothèque nationale de France

More Posts

Jean-Yves Sarazin

Directeur du département des cartes et plans de la Bibliothèque nationale de France

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *