Hommage à Jean-Yves Sarazin

Archiviste paléographe, conservateur général des bibliothèques, directeur du département des Cartes et Plans, Jean-Yves Sarazin est décédé le 4 septembre 2016 des suites d’une longue maladie contre laquelle il a lutté avec un courage sans faille.

Il avait 49 ans.

Après sa formation à l’Ecole nationale des chartes, où il soutint une thèse sur le notariat en Champagne au XVIe siècle,  il suivit  le cursus de l’Ecole nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques (ENSSIB) et entra dans la carrière des bibliothèques. En 1995, le département des Cartes et Plans de la Bibliothèque nationale de France fut sa première affectation. Il y revint en 2010 pour en prendre la direction, succédant à Hélène Richard.

Avec Jean Boutier, il travailla au catalogue des plans de Paris (Les plans de Paris des origines (1493) à la fin du XVIIIe siècle, études, carto-bibliographie et catalogue collectif, 2007), dirigea les expositions Paris, Rêves de capitale (BnF, 2003) et Le Paris des Lumières (Archives nationales, 2005). Il a été commissaire de deux expositions qui ont fait date : L’Âge d’or des cartes marines. Quand l’Europe découvrait le monde (BnF, 2012/2013), et Made in Algeria (MUCEM, Marseille, 2016). Auteur de nombreux ouvrages et articles, il était également membre de nombreuses sociétés et organisations scientifiques françaises ou internationales. Il contribuait régulièrement à ce carnet de recherche Cartes et figures du monde, notamment sur le sujet de l’histoire des collections cartographiques de la Bibliothèque nationale de France.

Jean-Yves Sarazin était l’homme de tous les savoirs, de tous les médias, de tous les publics. Il portait passionnément la cartographie, au croisement de l’histoire, de l’histoire sociale, des sciences et de l’histoire de l’art. Il avait le goût de la conservation des supports anciens tout autant que du numérique. Il avait le talent de la transmission et de la médiation, sous toutes leurs formes, du colloque scientifique à l’accueil des scolaires en passant par l’édition grand public ou les conférences débat.

Conservateur et directeur très attaché à ses collections, il  a su faire vivre et partager avec générosité sa passion des cartes pendant de nombreuses années. Tous ses collègues, tous les chercheurs qui ont eu la chance de le rencontrer et de travailler avec lui, tous ses amis, s’associent à la douleur de son épouse, de sa fille, de sa famille et de ses proches.


emmanuelle vagnon

Chercheur au CNRS et chercheur associé au Département des Cartes et Plans de la Bibliothèque nationale de france. membre de la Commission Histoire du CFC.

More Posts

emmanuelle vagnon

Chercheur au CNRS et chercheur associé au Département des Cartes et Plans de la Bibliothèque nationale de france. membre de la Commission Histoire du CFC.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *