Publication “Artistes de la carte, de la Renaissance au XXIe siècle”, Autrement, 2012

22 novembre 2012
Par

Présentation

La fascination pour les cartes tend à faire oublier le travail qui précède la production de ces images si particulières. Elles sont pourtant le fruit de multiples opérations savantes et politiques : relevés de terrain, collecte de données, choix d’échelle, de signes, de couleurs, d’impressions. Cet ouvrage aborde l’histoire de la cartographie du XVe au XXIe siècle par le biais non pas des productions elles-mêmes, mais des auteurs de ces cartes. Qui les commande, les conçoit, les dessine, les signe ? Qui est le cartographe ? Quelle est sa place dans la société, quelles sont ses relations avec les détenteurs du pouvoir ? Sans préjuger de l’unité d’un métier de cartographe, l’ouvrage essaye de cerner les diverses figures, les constantes et les évolutions de cette activité dans l’Europe moderne et contemporaine.  Pourquoi et comment  mathématiciens et astronomes, marins et hydrographes, humanistes, topographes, explorateurs, militaires, artistes, ingénieurs et informaticiens dressent des cartes. Producteurs d’un savoir spatialisé, ils donnent à voir un monde qui est une construction. Et cette construction se comprend d’autant mieux que l’on parvient à en connaître les auteurs.

Les auteurs

Ouvrage collectif dirigé par Catherine Hofmann, conservateur en chef au département des Cartes et Plans de la BNF, avec les textes  d’historiens spécialistes : Hélène Blais, maître de conférences à Paris-Ouest Nanterre, Lucile Haguet, chercheur associé à la BnF, Isabelle Laboulais, professeur en histoire moderne à l’université de Strasbourg, Gilles Palsky, professeur de géographie à Paris I-Panthéon Sorbonne, Valeria Pansini, maître de conférences à l’Université de Rennes II.

Préface par Sylvain Tesson,  géographe, écrivain voyageur, prix Médicis 2011 pour son essai Dans les forêts de Sibérie.

Composition de l’ouvrage

Illustré d’une centaine d’images en couleur, l”ouvrage comprend six chapitres principaux et de nombreux encadrés qui apportent des points de vues complémentaires sur des figures emblématiques de la cartographie  (Ptolémée, Après de Mannevillette, Belleyme, etc.),  des oeuvres de référence (Vermeer, la Carte de Cassini, le Pilote français, la Carte d’état-major, la Sémiologie graphique de J. Bertin, etc.) ou des aspects plus méconnus (la cartographie dans le roman d’aventures, l’artiste contemporain cartographe, etc.). Ces encadrés sont signés par Jean-Marc Besse, Manonmani Filliozat-Restif, Monique Pelletier, Rémy Durrens, Olivier Loiseaux, Sylvain Venayre, Gilles A. Tiberghien.

Voir : Sommaire de l’ouvrage


Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Mots clefs :

Posté dans : Publications en histoire de la cartographie

Laisser un commentaire

Voir autres blogs


Carnets de recherche