Archives du Laboratoire de cartographie de l’EPHE/EHESS aux Archives nationales – un instrument de recherche en ligne

Un instrument de recherche donne accès aux archives du Laboratoire de cartographie de l’École pratique des Hautes études, conservées aux Archives nationales (France, Pierrefitte).

Accès direct : Guide Bertin AN

 

« La forêt en 1950 » par Jacques Bertin

Le Laboratoire de cartographie de l’École pratique des hautes études est fondé au sein de la VIsection en 1954 par Jacques Bertin (1918-2010), diplômé de l’École de cartographie de l’Université de Paris et membre du Centre national de la recherche scientifique depuis 1952. Il reste au sein de l’École des hautes études en sciences sociales, transformation de la VIe section, quand celle-ci s’autonomise en 1975.

J. Bertin le dirige jusqu’en 1985 et y mène, jusqu’aux années 1970, des recherches innovantes et durablement marquantes en visualisation graphique des données, dont témoignent l’invention des « matrices ordonnables » et la publication de La sémiologie graphique. Les diagrammes, les réseaux, les cartes (Paris et La Haye, Mouton et Gauthier-Villars, 1967). Par la suite, cependant, le Laboratoire ne prend pas assez résolument le tournant de l’informatique et il finit par disparaître au cours des années 1990, ses membres étant progressivement rattachés soit au service des éditions de l’EHESS, soit à des centres de l’École.

Membres du Laboratoire de cartographie la VIe section de l’Ecole pratique des hautes-études autour de Jacques Bertin (avec la pipe) en 1964

Les archives du Laboratoire, versées aux Archives nationales en 2001 et 2015, permettent de suivre finement son fonctionnement interne, à travers le rôle de ses 26 collaborateurs (rédacteurs, cartographes, dessinateurs, photographes, secrétaires, comptables). Elles reflètent aussi ses trois fonctions : « laboratoire de service », fournissant cartes et graphiques aux chercheurs de l’École et au-delà ; pôle de recherche en visualisation graphique ; lieu d’enseignement autour de ce domaine spécifique.

Très riches par leur contenu où apparaissent les grands noms des sciences sociales et humaines de la seconde moitié du XXe siècle et où transparaissent toutes les recherches intellectuelles et pratiques menées ou mises en œuvre pour la confection des cartes et graphiques (au moment charnière qui précède le développement des SIG), ces archives restaient inaccessibles, faute d’un instrument de recherche unifié. Celui-ci est aujourd’hui disponible dans la Salle des inventaires virtuelle des Archives nationales (Guide Bertin AN).

Ce Guide, publié en 2019 par Marine Coquet, sous la direction de Cécile Fabris, rassemble, ordonne et enrichit les anciens instruments de recherche existant, correspondant aux 17 versements constituant le fonds. Si certaines parties du fonds sont encore à traiter (films, bibliothèque, photographies) et si des liens entre ses éléments épars sont à établir, ce Guide – accompagné d’une Notice Producteur sur l’histoire du Laboratoire (Labo Bertin NP) – en permet une exploration sûre et étendue. Il donne accès, notamment, à la documentation cartographique – dont de nombreuses cartes étrangères – réunie par le Laboratoire pour concevoir ses propres cartes et schémas. Ce Guide ouvre la voie aussi de la comparaison avec le fonds Bertin – archives et documentation restées aux mains de J. Bertin – arrivé par don à la Bibliothèque nationale de France en 2007.

Si le fonds des Archives nationales est ainsi ouvert aux chercheurs, on notera que la consultation des documents déposés en magasins « cartes et plans » – qui en forment la majeure partie – se fait de manière « différée », via une procédure d’extrait (extrait cartes et plans). Il est donc recommandé de faire sa demande bien à l’avance, avant de se déplacer pour consulter ce type de documents.

Présentation par Nadine Gastaldi, chargée de mission Cartes et plans, Direction des fonds, Archives nationales


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search