Disparition de Monique Pelletier (1934-2020)

Brève nécrologie de Monique Pelletier (9 septembre 1934 – 21 janvier 2020)

Monique Pelletier (1934-2020)

Nous avons appris avec tristesse le décès de Monique Pelletier, qui a dirigé le département des Cartes et plans de 1976 à 1999. Nous regrettons aujourd’hui une grande figure de la bibliothèque et une collègue passionnée par tous les aspects de notre métier. 

Ayant obtenu le diplôme d’archiviste paléographe à l’École des Chartes en 1960, Monique Pelletier consacra l’ensemble de sa carrière à la Bibliothèque nationale. Après 17 ans passés au département des Entrées où elle œuvra notamment à la réalisation de nouveau Catalogue général (1960-1970), l’exposition « Baudelaire » et participa à la définition des normes de description bibliographique ISBD, Monique Pelletier fut nommée au département des Cartes et plans, qu’elle dirigea pendant 22 ans.

Son rôle au sein de ce département, son implication forte dans les instances nationales (Comité français de cartographie, Comité des travaux historiques et scientifiques dont elle présida la section Géographie, 1977) et internationales (IFLA, LIBER, revue Imago Mundi, Association cartographique internationale), tout comme sa curiosité insatiable et son goût profond pour la recherche en histoire de la cartographie – qui ne se sont pas démentis après sa retraite – ont laissé une empreinte durable au sein de la communauté des historiens de la cartographie et de celle des bibliothécaires et des cartothécaires.

Elle a attaché son nom notamment à l’histoire de la première carte topographique française et à celle des astronomes et cartographes Cassini, en publiant en 1990 « La carte de Cassini : l’extraordinaire aventure de la carte de France ». Un recueil de ses articles, publié au moment de son départ de la bibliothèque, donne un aperçu de l’étendue de ses travaux et de ses coups de cœur : Tours et contours de la Terre : Itinéraires d’une femme au cœur de la cartographie, 1999.

Monique Pelletier était chevalier des Palmes académiques (1978) et de la Légion d’honneur (1998).

Pour plus d’information sur ses principales publications : https://fr.wikipedia.org/wiki/Monique_Pelletier_(historienne)

 

Obituary notice for Monique Pelletier (1934-2020)

We have learnt with sadness of the death of Monqiue Pelletier on 21 January 2020. She was the director of the Department of Maps and Plans in the Bibliothèque nationale in Paris from 1976 to 1999. We have lost one of the most eminent members of the Library who was devoted to our field of study and to our profession.

Having obtained her archives diploma in palaeography at the renowned Ecole des Chartes in 1960, Monique Pelletier devoted the whole of her career to the Bibliothèque nationale. After 17 years working in the Accessions Department, notably on the publication of the new general library catalogue (1960-70), on the exhibition on Baudelaire, and also on the compilation of the standards for bibliographic description (ISBD), Monique Pelletier was appointed to the Department of Maps and Plans, which she directed for 22 years.

She was not only at the core of the department, but had a strong involvement in national life, via the Comité francais de cartographie (trsl. French Committee on Cartography), Comité des travaux historiques et scientifiques (trsl. Committee on historical and scientific works) of which she became the president of the section on Geography in 1977. Internationally she was also very well known for her roles in IFLA, LIBER, as a director of the journal Imago Mundi, and the Association cartographique international (trsl. International Cartographic Association). Her infinite curiosity and her profound love for research in the history of cartography, which did not diminish when she retired, has left an indelible imprint on the community of historians of cartography  and in the memories of map librarians, archivists, curators and librarians.

In particular she is remembered for her notable contribution to the history of the first topographic map of France and of the work of the Cassini family of cartographers and astronomers in her publication of 1990 ‘’La carte de Cassini: l’extraordinaire aventure de la carte de France’’. A collection of her articles published at the time of her retirement gives a good account of her extensive researches and of the  interests close to her heart: ‘’Monique Pelletier, Tours et contours de la terre: Itinéraires d’une femme au coeur de la cartographie, 1999.

Monique Pelletier was appointed chevalier des Palmes académiques (1978) and also chevalier of the Légion d’honneur (1998).

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.