Atlas : pratiques éditoriales, production et circulation des connaissances à l’époque moderne et contemporaine

Atlas : pratiques éditoriales, production et circulation des connaissances à l’époque moderne et contemporaine

Premières Journées d’études du groupe de recherche « Les atlas dans les cultures scientifiques et artistiques modernes et contemporaines : représenter, organiser, conserver les connaissances et les objets » (ACSAM).

Dates : 14 et 15 juin 2012

Lieu : Ecole Française de Rome, Piazza Navona

Organisateurs : Jean-Marc Besse (CNRS/UMR Géographie-Cités, Paris), Angelo Cattaneo (CHAM, Lisbonne), Jean-François Chauvard (Ecole Française de Rome).

Le groupe de recherche ACSAM développe une interrogation historique et épistémologique sur le développement et la stabilisation, à l’époque moderne et contemporaine, de la forme graphique et éditoriale désignée par le mot « atlas », dans les domaines de l’histoire de la géographie, de l’histoire des sciences et des techniques, et de l’histoire de l’art.

Dans cette perspective, l’atlas est avant tout considéré comme une forme graphique de visualisation, de conservation, de transport, d’organisation et de construction des connaissances, des objets et des informations de toutes sortes (y compris géographiques, mais pas seulement). Il s’agit d’une histoire « matérielle », d’une histoire des instruments et des formes de présentation visuelle de l’information géographique, scientifique et artistique. Plus exactement l’objectif est celui d’une histoire critique de la constitution et des transformations (à la fois formelles et dans les usages) d’un espace graphique spécifique, qu’on appellera un dispositif épistémique. L’atlas est un dispositif épistémique qui est en même temps graphique, optique, et cognitif.

 Jeudi 14 juin. 9 h – 13 h

Première session : Circulations des atlas, circulations des connaissances : lieux et supports

9h-9h30 : Jean-Marc Besse (CNRS) : Introduction aux Journées d’étude et présentation du projet de recherche

9h30-10h : Susanne Rau (Université d’Erfurt) : « Circulation des cartes – circulation des hommes: l’information géographique pour les marchands à l’époque moderne »

10h-10h30 : Paolo Militello (Université de Catane) : « La circulation des savoirs locaux et des modèles cartographiques dans les recueils géographiques européens aux XVIe et XVIIe siècles »

10h30-11h : Discussion

11h30-12h : Angelo Cattaneo (CHAM, Lisbonne) : « Gli atlas di Ortelius e di Braun & Hogenberg: circolazione, ricezione, trasformazione in Asia nel XVI e XVII secolo »

12h-12h30 : Antonella Romano (European University Institute, Florence) : « Premières réflexions sur l’entreprise cartographique chinoise de Martino Martini dans les années 1650 »

12h30-13h : Discussion

Jeudi 14 juin. 14h30 – 18h

Deuxième session : Les modes de composition de l’atlas : pratiques graphiques et éditoriales.

14h30-15h : Zoltan Biedermann (Birkbeck College, Londres) : « Des atlas avant la lettre ? Les livres de cartes portugais à la Renaissance »

15h-15h30 : Nicolas Verdier (CNRS, Paris) : « Format, reliure et impression : le cas des ‘livres à carte’ français entre 1650 et 1800 »

15h30-16h : Discussion

16h30-17h : Antonio Stopani (Université de Turin) : « De l’itinéraire à la carte, de la carte à l’atlas. La fabrication des Piante dei Capitani di Parte Guelfa. Toscane (1580-95) »

17h-17h30 : Manuel Schramm (Université de Chemnitz) : « The atlas production of Justus Perthes (Gotha) and John Bartholomew (Edinburgh), ca. 1850-1945 »

17h30-18h : Discussion

Vendredi 15 juin. 9h30 – 12h30

Troisième session : L’atlas : une forme de production de connaissances et d’objets dans les arts et dans les sciences.

9h30-10h : Teresa Castro (Université Paris III) : « Les atlas anthropologiques au tournant du XXe siècle »

10h-10h30 : François Andrieux (ENSAP, Lille) : « L’atlas urbain, ou comment comprendre la ville comme un monde ? »

10h30-11h : Gilles Tiberghien (Université Paris I) : « Quelques considérations sur la forme atlas dans l’art contemporain »

11h30-12h30 : Discussion

Une quatrième session, fermée, sera réservée le vendredi 15 juin après-midi à une discussion entre membres du groupe de recherche au sujet de la programmation de ses activités.

Partenaires du Projet de recherche ACSAM : Ecole Française de Rome, UMR Géographie-cités (CNRS/Paris I/Paris 7), Université d’Erfurt, CHAM (Lisbonne), Bibliothèque Nationale de France.


Jean-Marc Besse

Directeur de recherche au CNRS UMR Géographie-cités, Paris

More Posts

Jean-Marc Besse

Directeur de recherche au CNRS UMR Géographie-cités, Paris

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.